Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Jassyote

Roumanie - Poésie - Art - Littérature - Erotisme

Désolation

Publié le 16 Janvier 2018 in Poésie

Dans la maison telle un îlot d’ortie, de silence et de lierre,
Pleine de sieste et de hiboux ne percevant plus la lumière,
Nul ne sait quand l’automne entra et décida de s’établir,
Ni depuis combien de temps les ans rongent les murs pour sortir.

Aux trois repas et au coucher, un carillon sourd, épuisé,
Lançait son bref appel fêlé d’airain sale et vert-de-grisé ;
Nous l’écoutions se plaindre au front obtus du marbre indifférent ;
Il prétendait freiner le temps en fuite et le délabrement.

D’antiques matous ont fermé leurs yeux ronronnants de grès nu
Quand s’en allèrent loin d’ici ceux qui ne sont pas revenus ;
Pourtant, on entendait le soir – longs gémissements d’accouchées –
S’agripper tendrement aux mains les persiennes effarouchées.

Sans doute la mère assoupie auprès d’un feu de lueurs rousses
Tricote-t-elle aux grands-parents des chaussettes en laine douce.
Ah ! si les pluies voulaient s’abattre avec leurs sanglots vermillon,
Baigner les membres pourrissants, déblayer les caveaux profonds –
Que la solitude et le vide à la fin règnent sans partage
Dans la maison comme en l’îlot de quelque Robinson sauvage !

Barbu Fundoianu (1898-1944)

Commenter cet article