Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Jassyote

Roumanie - Poésie - Art - Littérature - Erotisme

Infiniment cruelle

Publié le 20 Décembre 2018 in Flâneries érotiques

Je l’aime infiniment cruelle, inexorable,
Et je la rêve ogresse ainsi que dans la fable ;
Qu’elle me mette en cage au pain sec et à l’eau,
Tâtant mon membre nu à travers les barreaux ;
Puis, le jugeant un jour affriolamment gros,
Qu’elle se le mitonne et qu’elle passe à table.

Je la sais désirant d’être ma suzeraine
Et que je sois manant surpris dans sa garenne ;
Son long gant de cuir noir aussitôt me saisit
Et me fesse et me laisse un séant cramoisi ;
Mais j’ai l’art de la lèche en tels lieux choisis
Qui flatte son orgueil et qui la rassérène.

Je la veux sur mon corps régner en autocrate,
Comme sur leurs drakkars les pires des pirates ;
Foin des rapports voluptueusement corrects !
Je l’aime prononçant les mots les plus directs
Et m’imposant à cru quelque devoir abject ;
Que rien ne soit tabou à cette scélérate !

Je lui sais cette faim de pouvoirs tyranniques
Qui mena tant de rois des anciennes chroniques ;
Elle me veut voir là obéissant, couché,
Nu comme Adam, heureux, les membres attachés,
Et me tendre lascive un orteil à lécher –
Bref, que je sois le chien et elle le cynique.

Je sens bien qu’il me faut adorer cette idole
Païenne et lui passer ses frasques les plus folles ;
Me verrai-je violé quand je suis endormi
Ou jeté en pâture à tels de ses amis
Qui me feront subir ce qui n’est pas permis ?
Alors je passe avec joie à la casserole !

 

Commenter cet article