Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Jassyote

Roumanie - Poésie - Art - Littérature - Erotisme

Loin, loin d'ici

Publié le 30 Janvier 2019 in Poésie

Loin, loin d’ici – qui sait en quelle humide ville ? –,
Un jour, fatalement, tu penseras à moi,
Absente, en regardant les brumes qui défilent
Dans le ciel saturnien de quelque humide ville,

O inconnue au front pâle comme un matin,
Avec tes yeux recrus de tristesse inutile,
Où l’automne flambe un ultime fagotin
Qui éclaire ton front pâle comme un matin.

Ici, il pleut sans cesse, et le vent psalmodie
Son éternel couplet amer et serpentin
Dans le vide rongeant comme une maladie
Ma chambre, ce cachot où le vent psalmodie

Et où je pense à toi, demoiselle d’ailleurs,
A ton œil sans désir, ta paupière alourdie,
A nos chemins tordus par un destin railleur –
Oh ! tant je pense à toi, demoiselle d’ailleurs,

Qu’il descend sur mon cœur une affreuse faiblesse !
J’ai le regard brûlé des fous, des larmoyeurs ;
Ton calvaire est le mien, tes souffrances me blessent
Et remplissent mon cœur d’une affreuse faiblesse.

Mais les soupirs sont vains : nous sommes condamnés
A de fumeux bonheurs qui vite disparaissent,
Quand chaque jour, cruel, ferme la porte au nez
De nos quelques espoirs – oh ! pauvres condamnés !

Et dans le soir qui rampe, ici, et se faufile
Partout dans mon désert sombre et abandonné,
Voilà que tu t’éteins aussi, rêve fragile
Frissonnant dans le froid de quelque humide ville !...

« Departe, cine ştie… »
Victor Eftimiu (1889-1972)

 

Commenter cet article